Vous avez un projet de transformation pour votre entreprise, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Nous avons développé une méthodologie de conduite du changement agile qui vous permettra d’avancer dans un cadre clair, tout en étant connecté en permanence à la réalité du terrain !

Tout Se Transforme a choisi d’allier les approches de conduite du changement réputées avec la force des méthodes agiles.

Les étapes classiques dans la conduite du changement

Les méthodes classiques de conduite du changement intègrent les étapes suivantes : 

Ces différentes étapes permettent de couvrir l’ensemble des besoins d’un projet de transformation. Cependant, lorsque la méthode est appliquée de façon linéaire, ces méthodes peuvent rapidement créer un projet important qui peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Les marchés étant en mutation permanente, il est de plus en plus difficile de se projeter à 3 ou 5 ans.

Les méthodes de conduite du changement doivent donc prendre en compte cette nouvelle réalité. Elles doivent être en capacité de s’adapter à l’activité de l’entreprise au fil du temps. C’est ce que va apporter l’agilité.

Les principes de l’agilité

Les méthodes agiles sont essentiellement utilisées dans l’industrie informatique. Elles permettent de construire un projet pas à pas, en s’assurant à chaque étape que les livrables sont conformes à l’attendu. Ces étapes, aussi appelées itérations, servent également à questionner en permanence les hypothèses de départ. À la fin d’un projet agile, on n’arrive pas au produit qu’on avait imaginé au départ, mais au produit qui va réellement créer de la valeur.

Application de l’agilité à la conduite du changement

Dans mon expérience, j’ai pu vivre ou voir certains projets de conduite du changement qui s’enlisent avec le temps. Des projets où l’on a, au bout du compte, du mal à savoir pourquoi ils ont été initiés. J’ai par ailleurs travaillé sur de nombreux projets digitaux qui intègrent les principes de méthodes agiles. Ces projets ont souvent été des réussites, car ils confrontaient en permanence les hypothèses avec la réalité du terrain. J’en ai tiré la certitude que l’on peut mixer les méthodes agiles et la conduite du changement, pour tirer le meilleur des deux approches.

Le projet de transformation est donc construit par itérations. Ces itérations sont organisées afin d’apporter des résultats rapides, priorisées par la valeur souhaitée.

Qu'est-ce qu'une itération ?

Un projet construit en agilité s’appuie sur une succession de cycles de travail, pouvant durer de quelques jours à quelques semaines. Ces cycles sont appelés des itérations, et s’appuient sur une méthodologie précise.

1 – Avoir des premiers résultats rapidement

Le premier avantage de la méthode est de pouvoir tirer des bénéfices du plan de transformation très rapidement. C’est un atout pour le business, car on peut tester la validité de certaines hypothèses très vite, avec un investissement limité. Cela permet également de garder les équipes engagées autour du projet, car elles peuvent constater la pertinence de la transformation dans les faits.

 

2 – Agir par priorité et maîtriser le budget

Adopter une méthode agile dans la conduite du changement permet de rationaliser et d’optimiser les engagements budgétaires. Même si l’on a, au départ, une projection de l’enveloppe nécessaire pour le projet, le budget est systématiquement “challengé” à chaque itération. De plus, le temps nécessaire pour mesurer un retour sur investissement est réduit, puisque les résultats du changement se font sentir dès la fin de la première itération.

 

3 – S’adapter au contexte et apprendre

Tout au long d’un projet de conduite du changement en mode agile, on expérimente sur le terrain la validité des hypothèses formulées. Certaines hypothèses seront validées, d’autres réfutées. Ces données permettront d’adapter le projet au fil du temps en se nourrissant de l’expérience. Cet apprentissage permanent permet de ne pas se fier seulement à des croyances ou des intuitions, mais de valider si elles se vérifient dans la réalité, sans mettre en péril l’activité globale de l’entreprise.

 

4 – Adopter une posture de changement perpétuel

Il existe un objectif caché dans la méthode. On a souvent tendance à voir un plan de transformation comme un projet ayant une durée finie. Or, les contextes dans lesquels les entreprises évoluent aujourd’hui sont en mouvement perpétuel. L’entreprise du XXIe siècle doit se transformer en permanence. Former les équipes à une méthode de conduite du changement agile les amènent à adopter cette méthode de façon permanente. Le but de la méthode est de rendre l’entreprise plus adaptable et résiliente, car elle aura intégré le changement dans son quotidien.